Blogasty est un site de promotion des blogs de qualité agrégeant des fonctionnalités de digg-like et de réseau social. Sa réalisation, due à Christophe Lefevre, est excellente et son originalité est de mettre en place un mécanisme privilégiant les blogueurs de qualité plutôt que les blogueurs hyperactifs. Après quelques jours d'utilisation du site, en béta privé (merci Philippe pour l'invitation), qui évolue en permanence, force est de constater qu'il présente et présentera sans doute toujours des limites, communes à tous les sites web 2.0.

  • Opacité du mécanisme de notation. Le secret de l'algorithme de notation va à l'encontre des promesses de démocratie et de prise de pouvoir par les utilisateurs. De cette opacité naît un sentiment d'insécurité (toute relative) car, ne sachant pas ce qu'il faut faire pour être un bon élève, le statut du blogueur au sein de la communauté peut être remis en cause à tout moment, suite à un faux pas par exemple. Et cela d'autant plus que l'algorithme est amené à changer régulièrement pour le perfectionner ou limiter les tricheries.
    Thomas s'interroge aussi et critique le système de classement.
  • L'intelligence collective et la qualité. Ce mécanisme met en œuvre une forme d'intelligence collective supposée sélectionner les billets de qualité. Or il ne fait que sélectionner les billets les plus populaires. En effet, pour qu'un billet soit considéré comme étant de qualité, il faut qu'il y ait suffisamment de monde pour le reconnaître comme tel. Si j'écris un billet de qualité sur un sujet pointu, il n'y aura personne pour le remarquer. Typiquement, les billets people et sport sont systématiquement sélectionnés sur les sites grand public. Ce genre de site évolue donc naturellement pour se concentrer sur un sujet particulier (la technologie souvent) permettant de créer une communauté dont tous les membres ont le sentiment d'appartenir à la communauté.
  • Le réseau social comme communauté. De plus en plus de site intègrent des fonctionnalités de réseau social pour matérialiser la communauté. Mais après avoir ajouter quelques amis à son profil et s'être vu ajouté comme ami par d'autres utilisateurs, le lien social s'arrête bien souvent là...

Ces limites peuvent-elles être dépassées ? Je ne sais pas. Mais il serait vraiment intéressant d'essayer. Voici quelques pistes de réflexion :

  • Divulguer l'algorithme de notation afin que chacun puisse le commenter et l'améliorer. Peut-on ainsi trouver un algorithme éradiquant la tricherie ?
  • Rendre possible la constitution de plusieurs communautés autour de centres d'intérêt divers.
  • Permettre la personnalisation de la page d'accueil en autorisant de filtrer/agréger les billets issus de plusieurs catégories (celles qui m'intéressent).
  • Suggérer des billets sur la base d'un algorithme de recommandation comme celui d'amazon.
  • Mettre en place des outils permettant de faire vivre la communauté : espace d'échanges et de débats.

Blogasty est encore très jeune mais déjà très prometteur. C'est sans aucun doute lié à la personnalité de son auteur qui semble ne jamais perdre de vue le but du site, la promotion des billets de qualité, et qui met en place les outils adaptés pour l'atteindre. Attitude qui peut sembler évidente mais qui n'est pas générale : bien souvent on met en place un outil en espérant que les gens s'en servent (ou en les forçant à s'en servir dans l'industrie).

ÉDITION 19/04/2007 : Dharmesh Shah a publié un excellent article sur On Startups : The One Thing Wrong With Social Content Sites Like Digg. Ce qui pose problème sur ce genre de sites : le contenu dont le niveau est lamentable. Sa solution : la multiplication des digg-like agrégeant une petite communauté, car centré sur un thème précis...