Beaucoup de blogueurs influents m'insupportent de plus en plus. Entre les sujets repris de blog en blog sans apporter la moindre information, les interviews croisées entre blogueurs influents, les billets type « 10 astuces pour faire parler de son blog », les chaînes auxquelles ne peuvent participer que les blogueurs du sérail et autres classements des X premiers blogs de la blogosphère francophone, la blogatie (tiens ! tous les noms de domaine sont disponibles) ressemble de plus en plus à cette aristocratie de fin de règne : dégénérée par endogamie. D'ailleurs la recette pour devenir un véritable blogueur web 2.0 est bien connue et même les plus grands reconnaissent que le blogueur devint con et qu'ils ont le blues, qu'ils ne sont plus influents.

Aussi, après les chaînes buzziphériquambolesques à la Si je ne pouvais lire que 5 blogs, voici venu le temps de l'anti-blog-chaîne (à ne pas confondre avec l'antiblog). Le principe :

  • Vous choisissez un sujet politiquement incorrect portant sur une quantité (5 semble être très prisé).
  • Vous publiez un billet sur ce sujet.
  • Vous ne refilez le bébé à personne, de sorte que tout le monde puisse écrire un billet sur le sujet, sans y avoir été invité.

Je commence. À l'occasion d'un grand ménage d'été dans mes flux RSS, j'ai décidé de supprimer (entre autres) les 5 suivants :

  1. Kelblog : la réussite de ce gars ne peut être qu'un hasard... D'ailleurs il me rappelle beaucoup mon ancien PDG, co-fondateur d'Unilog, vice-président du syntec, multimillionnaire et futur-ex-PDG-à-2-balles de la société en perdition Adesium. Tous deux ont fait un gros coup, et passent depuis leur temps à mettre du fric dans des boîtes qui ne rapporteront jamais un rond...
  2. TechCrunch : le seul site à faire des billets entiers sur des sites sans aborder (ou à peine) leur finalité en terme d'usages... Seuls les aspects financiers semblent l'intéresser.
  3. Ergonomic Garden parce que c'est nul.
  4. Simple Entrepreneur parce que je l'ai invité (mais peut-être ne suis-je pas le seul) sur blogasty et qu'il ne m'a jamais remercié...
  5. Commentaires sur Woohoo! I'm on TV! parce qu'il n'y a plus de commentaires depuis bien longtemps et que Bertrand (embrasse Gégé et les filles de ma part) étant un ami (même s'il travaille pour le diable), je lui fait cadeau de ce backlink. Ouais ! moi aussi je peux me la jouer blogueur influent.

Et comme je ne sais rien de mes quelques visiteurs (à part, ceux qui se sont manuellement inscrits sur ma communauté MyBlogLog, et je les en remercie du fond du cœur)[1] et que ce serait contraire au troisième principe, je n['|e] relai | tag | passe le relai | refile le questionnaire à | envoie la patate à | emmerde] personne.

[1] D'un autre côté, c'était peut-être une erreur de jeunesse de leur part et ils ne lisent plus du tout ce blog depuis bien longtemps, mais n'osent pas se retirer (ou n'en n'ont rien à faire de le faire). Par contre moi, je me tire de ces communautés...

Édition 02/08/2007 : Aymeric Jacquet fait aussi ce constat dans un billet intitulé La tentation de "Buzzer" doit être grande.

Édition 07/08/2007 : Stéphane Thomas m'a envoyé un mail expliquant que le l'invitation envoyée par blogasty donne l'impression d'être un mail automatique, limite SPAM, et qu'il n'avait pas compris d'où il venait (d'autant plus que nous ne nous connaissons pas). Il est en effet impossible de personnaliser le mail d'invitation, ce qui peut provoquer des incompréhension.