Photo d'illustration de Themis Chapsis

La première loi de la simplicité énoncée par John Maeda, dans son livre The laws of simplicity est la réduction. Pour simplifier l'interface d'un objet il faut commencer par retirer toutes les fonctionnalités dont on peut se passer. L'ergonomie est l'art de trouver l'équilibre entre simplicité et complexité en procédant d'abord par réduction méthodique, (i.e. supprimer tout ce qui peut l'être). La simplification peut être prolonger en réalisant trois actions (AMI) :

Atténuer : donner une apparence délicate et fragile contrastant avec l'utilité de l'objet dont l'aspect et la petite taille ne laisse pas imaginé sa puissance.

Masquer : cacher la complexité, comme des boutons d'une télécommande derrière un clapet, ne laissant visible que les bouton des fonctions principales.

Insuffler : augmenter la qualité réelle, en utilisant des matériaux de luxe par exemple, ou perçue, via un marketing ingénieux ou grâce à des astuces trompant nos sens (alourdir une télécommande par exemple pour donner l'impression de solidité).

La simplification d'une interface est une recherche d'équilibre faisant intervenir plusieurs disciplines (ingénierie, design, marketing) nécessitant un travail en équipe dans laquelle chacun doit respecter le travail des autres dans l'unique but de réaliser un produit exceptionnel.